Organisateurs

Organisateurs2019-02-05T20:09:06+00:00

Les fondateurs et piliers de l’école d’été (EDE) sont Joël MACOIR (Université Laval – Québec) et Marion FOSSARD (Université de Neuchâtel – Suisse). Depuis plusieurs années, ils ont à coeur de proposer cet évènement de développement professionnel continu, coordonnent chaque édition avec efficacité et font voyager l’EDE dans la francophonie grâce à de nouvelles collaborations.

Pour l’édition 2019, ils s’associent à Christelle MAILLART, Anne-Lise LECLERCQ et Trecy MARTINEZ PEREZ de l’Université de Liège (Belgique). Ce trio dynamique, aidé de leurs collègues du Département de Logopédie, a élaboré un programme dense et varié qui repose sur des expertises liégeoises, belges et internationales.

Les points communs des organisateurs : ils possèdent tous un Doctorat en logopédie; ils assurent la triple mission d’enseigner, de diriger des recherches scientifiques et de s’investir dans des projets et services pour la société.

Leurs complémentarités : ils sont belges, suisses ou québécois; ils s’intéressent à différents champs d’action du logopède : du jeune enfant à la personne âgée, des troubles développementaux aux troubles acquis, de la prévention à la prise en charge.

 

UNIVERSITE LAVAL – Québec

Joël Macoir est professeur titulaire dans le Département de réadaptation de la Faculté de médecine. Ses recherches visent à mieux comprendre l’origine des troubles acquis du langage et de la cognition, à développer des tests valides de dépistage ou de diagnostic, ainsi que des approches thérapeutiques efficaces pour les troubles acquis du langage et de la cognition. Publications ici.

UNIVERSITE DE NEUCHATEL – Suisse

Marion Fossard est professeure ordinaire à l’institut des sciences du langage et de la communication de la Faculté des lettres et sciences humaines. Ses travaux se centrent sur le discours et l’anaphore dans le vieillissement normal et pathologique (démence type Alzheimer) et en santé mentale (schizophrénie), ainsi que sur l’implication des mémoires déclarative et procédurale dans le traitement linguistique. Publications ici.

UNIVERSITE DE LIEGE – Belgique

Christelle Maillart est professeure ordinaire dans le Département de Logopédie. Depuis 2006, elle enseigne dans le Master en logopédie et coordonne des recherches dans le domaine des troubles développementaux du langage et de la communication, de la prévention en logopédie, de la pédagogie universitaire et du rôle du logopède en milieu scolaire. Publications ici.
Anne-Lise Leclercq est 1ère assistante et chargée de cours adjointe dans le Département de Logopédie. Elle mène des recherches et enseigne dans les domaines de l’évaluation logopédique et du bégaiement. Elle a également une pratique clinique dans le domaine du bégaiement à la Clinique Psychologique et Logopédique de l’Université de Liège. Publications ici.
Trecy Martinez Perez est chargée de cours adjointe dans le Département de Logopédie et conseillère pédagogique pour la Faculté. En parallèle à ses missions d’enseignement, elle s’implique notamment dans des projets de recherche autour de la qualité des interactions parent-enfant et de la pédagogie universitaire. Publications ici.
Dominique Morsomme est professeure dans le Département de Logopédie. Suite à un parcours musical de plus de 20 ans en académie, elle a pu allier passion et profession. Ainsi, elle suit en consultation des patients souffrant de troubles de la voix parlée et de la voix chantée. De plus, elle enseigne et supervise des recherches dans le domaine de la voix. Publications ici.
Martine Poncelet est professeure dans le Département de Logopédie. Elle consacre ses activités d’enseignement et de recherche à l’acquisition du langage écrit, au bilinguisme et à l’aphasiologie. Dans le domaine du langage écrit, elle supervise notamment la mise au point d’outils d’évaluation de la dyslexie destinés aux jeunes adultes. Publications ici.
Annick Comblain est chargée de cours dans le Département de Logopédie. Ses enseignements et ses recherches portent principalement sur les troubles du langage chez les personnes présentant un retard mental d’origine génétique, notamment le syndrome de Down et le syndrome du X-fragile. Publications ici.

L’organisation de cette semaine d’EDE bénéfice également de l’aide précieuse de Joëlle Laboulle, secrétaire du Département de Logopédie, et France Dartois, secrétaire exécutive de la Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education. La logistique sera également assurée par les chercheuses de l’équipe de Christelle Maillart (Estelle Dauvister, Magali Krzemien, Morgane Warnier, Lauren Houben) et par plusieurs étudiants du Master en logopédie de l’ULiège.

diam leo. amet, ante. commodo pulvinar ipsum odio Donec consequat.
Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure navigation. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir + Accepter